• DE
  • EN
  • ES
  • Accès Distributeurs
    Partenaire de Distribution


    • NEWSTICKER

      FOOD PACK ASIA
    • NEWSTICKER

      12.02. - 15.02.2020
    • NEWSTICKER

      VISIT US
    Conditions générales

    CONDITIONS GÉNÉRALES NUMÉRO 1/2015

    I. général

    1. Les conditions suivantes s’appliquent à chaque contrat dans les relations commerciales avec les entrepreneurs. Les conditions différentes de l’acheteur, que le fournisseur ne reconnaît pas expressément, ne lient pas le fournisseur, même si elles ne sont pas contredites. Consommateur § 13 BGB ne sont pas contractuels et ne sont donc pas fournis.

    2. Toute modification ou tout ajout au présent contrat, qui ne découle pas d’un accord individuel négocié directement entre les parties, doit être écrit pour être valable. Cela s’applique également aux modifications apportées à cette exigence de forme écrite.

    II. Offre

    1. Nos offres sont sans engagement, à moins que nous l’ayons expressément désignée.

    2. Les devis ne sont pas contraignants. La vente préalable reste réservée.

    3. Les documents appartenant à l’offre, tels que les illustrations, les dessins, les poids et les dimensions, ne sont qu’approximatifs, à moins qu’ils ne soient expressément désignés comme contractuels. Le fournisseur se réserve la propriété, les droits d’auteur et autres droits de propriété pour des estimations de coûts, des dessins et autres documents; ils ne peuvent pas être rendus accessibles à des tiers, sauf autorisation expresse de notre part et par écrit.

    4. Nous nous réservons le droit d’apporter des améliorations et des changements qui diffèrent des offres et des brochures.

    III. Contenu de la livraison

    1. Pour la livraison, la confirmation de commande écrite du fournisseur est déterminante, dans le cas d’une offre du fournisseur avec engagement de temps et acceptation de l’offre dans les délais, si aucune confirmation de commande en temps voulu n’est présente.

    2. Des accords supplémentaires et des modifications nécessitent la confirmation écrite de la Hauptwerkes.

    IV. Prix, paiement et arriérés

    1. Le calcul est effectué sur la base de nos prix en vigueur le jour de la livraison, majorés de la TVA, au taux légal.

    2. Les prix sont en euros départ usine. L’installation, l’assemblage et le conditionnement des machines fixes sont effectués sur la base de calculs séparés, conformément aux conditions d’installation de Kolbe. Les frais d’installation et de réparation sont à payer immédiatement nets.

    3. La rémunération du fournisseur est due 30 jours après la livraison, sans autre explication. En cas de retard de paiement, sans préjudice d’autres droits, des intérêts de retard de 8,27% supérieurs au taux de base de la Banque centrale européenne peuvent être facturés.

    4. Le client n’est pas autorisé à compenser les demandes reconventionnelles alléguées par le fournisseur.

    5. En cas de défauts, l’acheteur ne dispose d’aucun droit de rétention, sauf si la livraison est manifestement défectueuse ou s’il a le droit évident de refuser l’acceptation de la livraison. Dans un tel cas, l’acheteur n’a le droit de retenir le paiement que dans la mesure où le montant retenu est dans une proportion raisonnable avec les défauts et les coûts probables de la réalisation ultérieure (notamment l’élimination des défauts). Le client n’est pas autorisé à faire valoir des droits et réclamations en raison de défauts s’il n’a pas effectué les paiements dus et si le montant dû (y compris les paiements effectués) est dans une proportion raisonnable par rapport à la valeur de la livraison – défectueuse -.

    V. Conditions de paiement

    Sauf convention écrite contraire avec le fournisseur, l’acheteur paie en EUR à compter de la livraison de la marchandise:

    a) net dans les 30 jours.

    b) Les livraisons aux clients finaux sont effectuées uniquement contre paiement anticipé – pas de règlement COD

    VI. délai de livraison

    1. Le délai de livraison commence à partir de l’envoi de la confirmation de commande, mais pas avant la fourniture des documents, des approbations, des rapprochements à fournir par l’acheteur et avant la réception d’un acompte convenu.

    2. Nous ne sommes pas obligés de procéder à une nouvelle livraison avant le paiement intégral du montant de la facture. Si l’acheteur est en retard dans le paiement, le fournisseur peut exiger le paiement en espèces avant la livraison des marchandises pour toutes les livraisons en suspens pour toutes les transactions. Ceci ne s’applique pas aux cas de défaut de paiement par le client.

    3. À tous autres égards, le délai de livraison est respecté si l’article de livraison a quitté l’usine à l’expiration du délai de livraison ou si le délai d’expédition a été communiqué au client.

    4. Le délai de livraison est prolongé de manière appropriée en cas de conflit du travail, notamment de grève et de lock-out, et en cas d’obstacle imprévu échappant au contrôle du fournisseur. Ceci s’applique également si ces circonstances se produisent avec des sous-traitants.

    5. Le fournisseur est responsable du retard d’exécution en cas de faute intentionnelle ou de négligence grave de sa part ou de la part d’un représentant ou d’un représentant du fait d’autrui, conformément aux dispositions légales. La responsabilité du fournisseur en cas de faute lourde est toutefois limitée aux dommages prévisibles typiques du contrat. Les autres droits de l’acheteur sont, même après l’expiration du délai imparti par le fournisseur, pour l’exécution du contrat, exclus. La restriction ne s’applique pas à la violation fautive d’obligations contractuelles essentielles. Toutefois, la demande en dommages-intérêts pour la violation fautive d’obligations contractuelles essentielles se limite aux dommages prévisibles typiques du contrat, à moins qu’un autre cas selon la page 1 ne soit également présenté en même temps.

    Toute autre responsabilité pour un retard de livraison imputable au fournisseur est exclue.

    Le droit du client de se retirer du contrat conformément au numéro 1 de ces conditions reste inchangé. Une modification de la charge de la preuve au détriment de l’acheteur n’est pas liée à la réglementation susmentionnée.

    6. Si l’expédition est retardée à la demande ou par la faute du client, nous serons en droit de facturer les marchandises après un délai raisonnable et de fournir au client une période correspondante, prolongée ou autrement, de disposer de l’objet de la livraison. Le stockage des marchandises est à la charge et aux risques du client.

    VII. Transfert de risque et acceptation

    1. Le risque est transféré à l’acheteur au plus tard à l’expédition de la marchandise, même en cas de livraison partielle. Les livraisons partielles sont autorisées dans la mesure où cela est raisonnable pour le client.

    2. Si l’expédition est retardée en raison de circonstances dont le client est responsable, le risque lui incombe à compter de la date de disponibilité pour l’expédition.

    3. Le fournisseur est en droit d’assurer l’objet de la livraison aux frais de l’acheteur.

    VIII. Interdiction d’exportation

    Les marchandises que nous livrons ne peuvent être exportées directement ou indirectement qu’avec notre consentement écrit à d’autres pays.

    En cas de violation, nous avons droit à une indemnisation.

    IX. Réserve de propriété

    1. Nous nous réservons la propriété des marchandises livrées jusqu’au remboursement complet de toutes les créances découlant de la relation commerciale et des créances nées, quels qu’en soient les fondements juridiques.

    2. Nous permettons à nos clients, soumis à l’interdiction d’exportation, de les revendre dans le cours normal des affaires. Ce droit expire en cas de suspension des paiements. Le client nous cède à titre de garantie toutes les créances avec droits accessoires qui lui sont dus, provenant de la revente contre son client, sans qu’aucune autre explication particulière ne soit requise. Les créances cédées servent à sécuriser toutes les créances conformément à la clause 1. Le client doit immédiatement transmettre les paiements effectués à la créance cédée, à concurrence du montant de la créance garantie, au fournisseur. Le client a le droit de recouvrer les créances cédées tant que nous n’avons pas révoqué cette autorisation. L’autorisation de prélèvement prend fin même sans révocation expresse si le client arrête ses paiements, défaut de paiement, ouverture d’une procédure d’insolvabilité, protestation de factures ou preuve justifiée de surendettement ou d’une insolvabilité imminente. En outre, le fournisseur peut divulguer la cession de la garantie, utiliser les créances cédées et exiger la divulgation de la cession de la garantie par le client à l’acheteur après un préavis, moyennant un préavis raisonnable.

    3. À notre demande, le client doit nous informer immédiatement par écrit, à qui il a vendu les marchandises et à quelles créances il a droit de la vente, ainsi que de nous délivrer un document officiellement certifié à ses frais pour la cession des créances.

    4. Pendant l’existence de la réserve de propriété, il est interdit au client de donner en gage ou de transférer la propriété. En cas de saisie, saisie ou autres dispositions ou interventions de tiers, le client doit en informer immédiatement le fournisseur. Le client doit également convenir avec l’acheteur que c’est seulement avec ce paiement que l’acheteur acquiert la propriété.

    5. En cas de manquement au devoir du client, notamment de retard de paiement, le fournisseur a le droit, même sans fixer de délai, de remettre le bien livré ou, si nécessaire après un délai, de résilier le contrat; le client est obligé de se rendre. La demande de retour de l’article de livraison ne constitue pas une déclaration de retrait du fournisseur, à moins que cela ne soit expressément indiqué.



    X. Plaintes et plaintes

    1. Le client n’a à faire valoir ses droits à la garantie que s’il s’acquitte correctement de ses obligations en matière d’inspection et de réclamation conformément au § 377 HGB et en informe les défauts par écrit.

    2. Les réclamations pour défauts n’existent pas en cas de déviation négligeable de la qualité convenue ou seulement de dégradation non négligeable de la convivialité.

    La notification des défauts dus aux vices apparents doit être faite en temps utile si ceux-ci sont notifiés au fournisseur par écrit dans les 10 jours à compter de la date de livraison par l’acheteur. Pour respecter le délai, il suffit d’envoyer l’annonce dans le délai imparti. Les défauts ultérieurs doivent être signalés immédiatement. Les défauts sont écrits et aussi détaillés que l’acheteur peut décrire.

    3. En cas de notification tardive de réclamations ou de réclamations, les demandes de garantie sont exclues. En cas de notification dans les délais, nous sommes pour une livraison ultérieure ou une garantie conformément à la section XI. commis.

    4. Si l’acheteur indique un défaut inexistant d’après l’inspection du fournisseur et si l’acheteur était au courant du défaut indiqué dans la notification ou s’il était par erreur du fait d’une négligence, l’acheteur doit payer au fournisseur le dommage résultant. remplacer. Le client est en droit de prouver que le défaut indiqué existe. Dans le cadre des dispositions ci-dessus, le fournisseur est notamment en droit de demander le remboursement des frais engagés par le fournisseur, par exemple pour l’enquête sur le bien ou la réparation demandée par le client.

    XI. Demande de garantie et responsabilité pour vices de livraison

    1. Pour nos produits, nous assumons une garantie conforme au droit allemand applicable.

    La garantie stipule que tous les produits qui deviennent défectueux au cours de la période de garantie en raison de vices matériels ou de fabrication vérifiables seront réparés ou remplacés par nous à l’usine ou dans des ateliers agréés agréés, à condition que l’entrée soit franco. L’envoi de machines fixes est décidé par notre service clients.

    2. Le fournisseur a la possibilité de remédier aux défauts et à une livraison ultérieure dans tous les cas. La demande d’exécution supplémentaire du client doit être formulée par écrit. Le fournisseur doit bénéficier d’un délai de 12 semaines pour l’exécution supplémentaire. Si la livraison doit être réparée, la réparation échoue uniquement après la deuxième tentative infructueuse. Si l’exécution supplémentaire échoue, le client a le droit de réduire ou, à sa discrétion, de résilier le contrat. Les cas légaux de dispensabilité du délai restent inchangés. L’application des §§ 478, 479 BGB (droit de recours de l’entrepreneur) reste inchangée.

    3. Toutes les pièces soumises à une usure naturelle, aux conséquences d’une utilisation excessive, d’une mauvaise manipulation et au non-respect des instructions d’utilisation et d’utilisation sont exclues de la responsabilité pour les défauts. Si le client ou des tiers interviennent sur l’objet, nous rejetons toute obligation. Ceci s’applique également à l’utilisation d’outils et d’accessoires d’autres fabricants.

    4. Le fournisseur est responsable en cas de faute intentionnelle ou de négligence grave de sa part ou de celle de son représentant ou d’un représentant du fait d’autrui, ainsi que pour les torts causés à la vie, à la santé ou à la santé du corps, conformément aux dispositions légales. Incidemment, le fournisseur ne sera responsable qu’en vertu de la loi sur la responsabilité du produit, en raison d’une violation fautive d’obligations contractuelles essentielles ou dans la mesure où le vendeur a dissimulé le défaut de manière frauduleuse ou a pris en charge la qualité du bien livré. Toutefois, la demande en dommages-intérêts pour violation d’obligations contractuelles essentielles se limite au préjudice prévisible, typique du contrat, à moins qu’un autre des cas exceptionnels énumérés aux pages 1 ou 2 du présent paragraphe (1).

    a. Les dispositions du paragraphe (1) précédent s’appliquent à toutes les demandes d’indemnisation (en particulier d’exécution et de dommages-intérêts au lieu d’exécution), quels que soient les motifs de droit, notamment de vices, de violation des obligations découlant de l’obligation ou de responsabilité délictuelle. Ils s’appliquent également à la demande d’indemnisation pour des dépenses inutiles. La responsabilité en cas de retard est toutefois déterminée conformément au numéro VI. 5. de ces conditions.

    b. Une modification de la charge de la preuve au détriment de l’acheteur n’est pas liée à la réglementation susmentionnée.

    5. Les produits que nous fabriquons sont conformes aux directives CE sur les machines. Les principes de l’al. 1 et 2 de la « Déclaration commune » des principales organisations de l’industrie et du commerce du 25.04.78 font partie de ces termes et conditions.

    XII. limitation

    1. Le délai de prescription pour les droits et droits résultant de vices de livraison – pour quelque motif juridique que ce soit – est d’un an. Toutefois, cela ne s’applique pas dans le cas de l’article 479, paragraphe 1 du BGB (recours de l’entrepreneur). Le cas exclu à la page 2 ci-dessus est soumis à un délai de prescription de trois ans.

    2. Le délai de prescription visé au paragraphe 1 s’applique également à toutes les demandes de dommages-intérêts contre le fournisseur qui sont liées au défaut – quel que soit le fondement juridique de la demande.

    3. Toutefois, les délais de prescription selon les paragraphes 1 et 2 s’appliquent avec la réserve suivante:

    a) Les délais de prescription ne s’appliquent généralement pas en cas de dissimulation intentionnelle ou frauduleuse d’un vice ou dans la mesure où le fournisseur a pris en charge la garantie de la qualité du bien livré.

    b) Les délais de prescription pour les actions en dommages-intérêts ne s’appliquent pas non plus en cas de manquement grave à une obligation par négligence, en cas de non-livraison d’un objet défectueux ou de réalisation d’un travail défectueux, d’une violation fautive d’obligations contractuelles essentielles, en cas de préjudice grave à la vie, de Organisme ou santé ou réclamations en vertu de la Loi sur la responsabilité du produit. Les délais de prescription pour les demandes de dommages-intérêts s’appliquent également au remboursement des dépenses inutiles.

    4. Le délai de prescription commence avec toutes les réclamations à la livraison, avec acceptation des travaux.

    5. Sauf disposition expresse contraire, les dispositions légales concernant l’ouverture du délai de prescription, la suspension de la procédure, l’inhibition et le nouveau début des délais ne sont pas affectées.

    6. Les dispositions ci-dessus s’appliquent en conséquence aux demandes d’indemnisation non liées à un défaut; Le paragraphe 1 phrase 1 s’applique pour le délai de prescription.

    7. Une modification de la charge de la preuve au détriment du client n’est pas liée aux réglementations ci-dessus.

    XIII. Droit du client de se retirer

    Le client peut résilier le contrat si la totalité du service est impossible avant le transfert du risque.

    S’il y a un retard d’exécution au sens de la section VI. de nous et si l’acheteur nous accorde un délai de grâce raisonnable qui n’est pas respecté, l’acheteur a le droit de se retirer. Si un défaut d’acceptation survient du fait de la faute du client, il reste responsable de la contrepartie.

    En cas d’échec final de la rectification ou du remplacement conformément à la section X, l’acheteur peut, à sa discrétion, demander la réduction du prix d’achat ou la résolution du contrat.

    XIV: Droit de rétractation du fournisseur

    1. Si un article commandé n’est pas livrable, car nous ne sommes pas fournis par notre fournisseur sans notre faute, malgré son obligation contractuelle, nous avons le droit de nous retirer du contrat. Dans ce cas, nous informerons immédiatement l’acheteur que les biens commandés ne sont plus disponibles et rembourserons immédiatement les services déjà fournis. « 

    2. En cas d’événements imprévus au sens de la Section VI, dans la mesure où ils changent la signification économique ou le contenu du service ou affectent notre fonctionnement et en cas d’impossibilité d’exécution ultérieurement prouvée, le contrat sera ajusté en conséquence. Dans la mesure où cela n’est pas économiquement justifiable, nous avons le droit de résilier le contrat en tout ou en partie.

    XV. juridiction

    1. Pour tous les litiges découlant de la relation contractuelle, si l’acheteur est un opérateur inscrit, une personne morale de droit public ou un fonds spécial de droit public, l’action doit être portée devant le tribunal, la succursale du fournisseur responsable du siège ou de la livraison est responsable. Le fournisseur a également le droit de poursuivre au siège du client.

    2. Pour les relations contractuelles, seul le droit allemand est applicable.

    XVI. Clause de divisibilité

    1. Si certaines dispositions du présent contrat sont inefficaces ou inapplicables ou deviennent inefficaces ou inapplicables après la conclusion du contrat, cela n’affectera pas la validité des dispositions restantes.

    2. Dans ce cas, les parties s’engagent à remplacer la partie invalide, inefficace ou inexécutable du contrat par une disposition valide, effective et réalisable dont le contenu correspond le mieux à l’intention initiale des parties.